• 800 visiteurs !

    Hé bien tout ce que je peux dire c'est que ça avance plutôt vite ! Merci beaucoup ! J'espère que mon blog vous plait toujours. Je sais très bien qu'en ce moment je ne met pas d'articles mais il faut dire que je n'ai pas beaucoup le temps ! Par contre comme dans deux jours je suis en vacances je vais essayer de poster plein d'articles ! Merci a tous mes abonnés ! 

    Gros bisous !!!


    5 commentaires
  • Merci beaucoup ! Je vous adore ! Je suis tellement contente que comme d'habitude je sais pas trop quoi dire... Mais je vous remercie beaucoup !!! Merci merci merci merci !


    2 commentaires
  • Salut ! Je sais pas si ça vous arrive en ce moment aussi, mais moi je rêve d'arrêter l'école et de partir aux bords de la mer. Je ne rêve que de ça en ce moment... Revoir la mer... Mais les vacances c'est pas pour tout de suite (ToT) ! Les miennes ne commencent que dans deux semaines, et les vôtres ?

    Si je parle de la mer c'est pas seulement parce que j'en rêve c'est aussi parce que ça fait deux ans que je ne l'ai pas vu ! C'est une torture ! Bon moi la mer je la vois en Bretagne mais elle est quand même très belle ! Et puis la Bretagne aussi c'est beau... Même quand il pleut ! 

    Voilà je voulais aussi écrire cet article pour me faire pardonner de ne pas en écrire beaucoup... Et pour m'excuser je vais mettre une photo de la mer en Bretagne ! Vous verrez que c'est beau !

     

    La mer...

    Hé oui ! Il faisait beau ! Alors ? C'est beau ? Pour moi oui ! ^^

    Biz


    4 commentaires
  • Chapitre 4 : Première mission.

     

    Après avoir parlé un long moment avec Anna je lui ai demandé pourquoi Mike avait emmené Liana et elle m’a répondu et je cite : « Ces choses là, il vaut mieux pas trop s’en mêler ! » et après je lui ai demandé ce qu’elle a fait pour mériter ça et qu’est ce qu’il va lui arriver et elle m’a murmuré : « Personne ne sais vraiment ce qui leur arrive et pourquoi ils ont été capturés. Il y en a qui reviennent et d’autres que l’on ne revoit plus jamais. Si Liana est partie avec Mike il y a des chances pour qu’elle ne revienne pas elle aussi. Si tu veux un conseil méfie toi de lui comme de la peste ! Ce gars même s’il te fait ses plus beaux sourires, il n’en reste pas moins un agent de l’Académie, le toutou de la directrice. D’ailleurs je te recommande vivement de ne pas trop les approcher lui et la directrice, ce sont les personnes les moins recommandables. Il va falloir que tu oublies Liana, on ne peut rien faire pour elle. » Après ces paroles elle est partie, me laissant seule avec mes craintes. Si Liana n’est plus là, à qui vais-je me confier ? 

     

    Ça fait maintenant trois jours que Liana a été emmenée. J’ai mal dormis cette nuit. J’ai rêvé de mes parents mais maintenant que ma camarade de chambre n’est plus là je ne peux en parler à personne. J’aurais aussi aimé qu’on avance sur leur disparition. Je descends pour aller a la cafétéria. C’est alors je vois Yann arriver près de moi. Lui au moins je le connais et je sais que je peux lui faire confiance, enfin j’espère ! Je m’approche de lui et lui demande : 

     

    - Je peux te faire confiance à toi ?

    - Peut-être…

    - Comment ça ‘peut-être’ ?

    - Tu sais dans cette école il vaut mieux ne pas trop compter sur les autres.

    - Pardon ? Mais pourquoi ?

    - Parce que c’est comme ça ! Depuis toujours d’ailleurs.

    - Ha… Je ne savais pas…

    - Et bien comme ça je t’aurais appris quelque chose aujourd’hui. Bye ! 

     

    Et il me laisse en plant comme si de rien n’était ! Je rêve ! C’est la première fois que Yann me fait un truc pareil ! Et moi qui pensais que je pouvais lui faire confiance… C’est raté. Mais à qui puis-je me confier si il n’y a personne pour m’écouter ? 

    Dans ces deux Académies les élèves n’ont qu’un seul endroit en commun à part la cafétéria : le parc. C’est un endroit immense ! Avec des arbres, des bancs… En fait c’est plutôt étrange. Le parc entier est symétrique. C’est extrêmement joli ! Je sais pas pourquoi mais dans cette endroit j’ai l’impression d’avoir enfin trouvé ma place. Je m’assoie à l’ombre d’un cerisier en fleurs. Lui aussi est magnifique et majestueux. Je sors un livre de mon sac a main. Enfin je dis sac à main mais en fait c’est plus un sac d’école. Un cartable qui se porte à la main et pas sur les épaules. Bref je commence à lire quand j’aperçoit de nouveau le fantôme cette femme. Cette fois-ci elle ne m’embrasse pas, ça non. Cette fois elle pleure et me regarde avec un sourire mélancolique. Je me demande qui peut bien être cette femme si étrange ? Son visage disparait et j’aperçoit Lorne qui me dit :

     

    - T’es Alice c’est ça ? La seule amie de ma soeur ?

    - Ta soeur ? Qui est-ce ? 

    - Liana, idiote ! 

    - Alors c’est elle que j’ai vu avec toi l’autre soir ?!

    - Sans doute.

    - Mais comment se fait-il que vous ne soyez pas dans la même Académie ?

    - Nos pouvoirs n’ont simplement pas la même utilité. répond-il simplement.

    - Utilité ? Mais pourquoi ?

    - Bah en gros d’un coté il y a les gentils pouvoirs comme les tiens sans doute et ceux de ma soeur et de l’autre les méchants pouvoirs comme les miens.

    - Ha… Ça marche comme ça ici ?

    - Ouais ! Enfin bon je voulais te demander : j’ai entendu des rumeurs comme quoi ma soeur à été emmenée. C’est vrai ? 

    - Oui… j’essaie de trouver un moyen de la récupérer mais je ne sais même pas où elle se trouve.

    - Moi je sais. 

    - Ha oui ? Où est-elle ?

    - Tu verras ce soir ! Rejoins moi au couché du soleil et on ira la récupérer, ok ? me demande Lorne.

    - Heu d’accord… Mais je te rejoins où ?

    - Ici.

    - Ok… A ce soir alors. dis-je.

    - Salut !  

     

    Et il part. Je me demande vraiment où est Liana ? Peut-être… Je ne sais pas où. Je ne connais même pas cette Académie ! A part la cafétéria, le parc, le dortoir et les salles de cour, je ne sais pas à quoi servent les autres bâtiments. Je suis désespérante ! Je dis que je veux retrouver Liana mais je ne connais rien, ni sur elle, ni sur son frère, ni rien du tout sur cet endroit. J’ai l’impression que ma vie est encore plus compliqué qu’avant le déménagement… C’est horrible de ne pas connaitre la vérité sur tout ! Je vais peut-être aller manger. Surtout que j’ai très faim. 

    Après le repas je regagne ma chambre, m’assoie sur mon lit et regarde l’heure. Bon il est 16h. Si je veux être en forme pour ce soir je ferais mieux de dormir un peu. Et je m’endors inquiète pour ce qui pourrait arriver.

    Dans mes rêves je revoie cette femme. Mais je ne suis pas dans une pièce sombre et je ne reçois aucun coup. Je suis dans un grand salon, sur ses genoux , elle me caresse les cheveux et sourit très majestueusement. Il y a un homme à coté de nous. Cet homme aussi… Je suis sûr de le connaitre. En fait je viens de m’en apercevoir : je ne suis encore qu’une enfant sur les genoux de cette étrangère !

    Je me réveille en sursaut comme d’hab’ ! 18h30… Je cours dans la salle de bain et prends une douche. Je me demande pourquoi ? Pourquoi cette 

    scène ?! Je suis au bord des larmes, si sur cette scène je suis enfant, c’est que…c’est que…Voilà j’explose ! Je ne sais même pas qui je suis ni pourquoi je suis là ni même ce qui m’arrive. Je suis perdue… Totalement perdue…

    Je me ressaisie et m’habille. Je mets un slim noir et un débardeur violet, on ne sait jamais. Il vaut mieux ne pas être repérable. Je descends à toute vitesse et vais au parc. J’ai oublié de préciser qu’après les cours ont a le droit de s’habiller autrement qu’avec l’uniforme. Je m’assoie comme ce matin, au même endroit. Il n’y a presque personne à cette heure ci. J’attends encore et toujours. 20h30 ! Cette fois je vois Lorne, il me tend la main et m’aide à me relever en disant :

     

    - Prête ? On peut y aller ?

    - Oui !

    - Bon je vois que t’es intelligente et que tu t’es habillée avec des couleurs sombres ! Parfait !

    - Bah oui ! J’allais pas mettre un tee-shirt fluo ! 

    - Y en a qui le font pour les missions. Surtout les filles, je les déteste celles qui s’habille comme ça !

    - Bah moi je ne suis pas bête ! Je ne suis pas comme elles !

    - Tant mieux ! Allez on y va ! Il ne faut surtout pas perdre de temps !

    - Ok !

     

    On part alors en direction d’un grand bâtiment. Très lugubre d’ailleurs ! On entre en toute discrétion. Et on descend un grand escalier en colimaçon. j’ai de plus en plus peur et il fait de plus en plus froid aussi. 

     

    - Ça va ? me demande Lorne.

    - Oui…

    - Ne t’inquiète pas s’il y a quoi que ce soit je suis là ! 

    - O…Ok.

     

    Mon coeur bat de plus en plus vite. Au final il est très différent de celui que j’ai vu pour la première fois. C’est peut-être à cause des missions… Il avait l’air si dur et méchant ce jour là…

     

    - Voilà c’est là ! dit-il.

     

    Je regarde la grande porte et d’un coup j’ai mal. Je m’écroule par terre la tête entre les mains. Lorne me prend tout à coup dans ses bras. La douleur passe, comme ça. Il me relève et me demande si ça va. Je lui réponds oui et on entre doucement dans la pièce qui se trouve derrière la porte. Là je vois Liana. Des égratignures partout comme si elle avait été fouettée. Je m’élance alors vers elle :

     

    - Liana ! Liana ! Est-ce que ça va ?

     

    Elle relève la tête et avant qu’elle prononce un seul mot j’entends la voix de Mike :

     

    - Hahaha ! Quelle idiote tu fais ! Vous allez être tous les deux mes prisonniers pour avoir essayé de sauver cette petite brebis !

    - Cette petite brebis comme tu dis est mon amie ! La première qui m’ai adressé la parole ! Celle à qui je sais que je peux faire confiance ! Relâche la ! dis-je en m’élançant vers lui.

    - Tsss ! Tu ne fais qu’aggraver ton cas espèce d’écervelée ! En même temps les filles ne sont pas réputées pour être intelligentes ! C’est bête ! Tu n’est pas blonde mais tu es bête ! Franchement ! Tu aurais pus devenir ma petite amie tu sais ? Je t’aimais bien, en plus tu est brune et j’aime bien les brunes. Mais bon tant pis. J’en trouverai une autre ! 

     

    Il m’attrape par la gorge et me jette comme un déchet à côté de Liana :

     

    - Alice ! crient Lorne et Liana en coeur.

    - Espèce d’enflure ! Tu vas payer ! crache Lorne.  

     

    Il se jette sur lui et le frappe. Là j’aperçois que sa main ressemble à une ombre… Mais oui ! C’est ça son pouvoir ! Lorne envoi valser Mike mais celui-ci se relève, le frappe et le met à terre. Alors je me lève et me transforme… Ouais bizarrement je me transforme : j’ai un diadème bleu, une robe blanche couverte de flocons. C’est alors que je vois Mike se mettre a genoux et dire :

     

    - Altesse. Excusez moi.

     

    Etrangement Liana et Lorne font de même avec la force qui leur reste. Et moi je reste debout, sans comprendre. C’est la que le fantôme de cette dame mystérieuse apparait et disparait tout aussi vite, cette fois ci elle avait un léger sourire. Mais je ne comprend toujours pas ce qui se passe.

    Liana se relève m’attrape par les épaules et me dit :

     

    - Tu es la princesse des glaces. 

    - Si j’avais su Altesse… commença Mike. 

    - Si t’avais su quoi ? Tu vois bien qu’elle ne savait pas non plus ! le coupa Lorne.

    - Arrêtez les mecs là ! C’est pas le moment de se disputer ! s’énerve Liana.

    - Mais… veut répliquer Lorne. 

    - Mais rien du tout ! Je vous serais reconnaissante de ne rien dire à la directrice ! Et toi Mike tu lui diras qu’il n’y a aucune preuve contre moi ! Clair ?

    - Je n’ai aucun ordre a recevoir de toi ! Intervient Mike. 

    - Mais c’est ce que voudrait Alice. Ou plutôt sa majesté ! 

    - Bien comme tu voudras Liana. obéit Mike les dents serrées. 

     

    Je n’ai pas compris le reste de leur conversation car je perdais peu à peu connaissance. 

     


    3 commentaires
  • 600 !!!

    Je ne sais vraiment pas comment vous remerciez... Le blog vient à peine d'avoir deux mois et là j'ai déjà 600 visiteurs... Je vous remercie vraiment et j'espère que vous continuerez à venir sur mon blog de temps en temps ! Merci beaucoup ! 

    Grooooos bisous !


    5 commentaires
  • 500 visiteurs !

    Je... Je sais pas quoi dire... 500... 500... ça me fait tellement plaisir ! A tel point que je ne sais pas quoi vous dire, a part vous remercier encore et encore... Merci vraiment merci d'être venu sur mon blog. Et merci à ceux et celles qui me suivent ! Ça me fait très plaisir...!


    votre commentaire
  • Chapitre 3 : Mais qui est-elle ?

     

    Je remonte à la chambre quand j’aperçois Liana, je l’ignore et passe mon chemin. J’entre, m’allonge sur mon lit et réfléchis. Je me demande ce qu’était cette sensation bizarre quand j’ai vu Lorne et pourquoi était-il là ? Cette Académie cache quelque chose… et mes parents aussi je pense ! Il faut vraiment que je leur parle. 

    Je me met en route pour ma maison. Quand j’entre ce que je vois en premier c’est le bazar qui règne. Alors j’appelle mes parents mais aucune réponse. D’ailleurs c’est bizarre la porte était légèrement ouverte… Je commence à prendre peur et me pose vraiment des questions… J’entends un rire dehors et sors mais personne. Je pense qu’ils se sont fait enlevés ! Je cours jusqu’à l’Académie et cherche Liana mais elle aussi est introuvable. Je regarde l’heure : midi. Elle doit-être à la cantine. Quand j’entre il y a un monde fou ! Je prends un plateau repas et vais m’asseoir toute seule. Je n’arrive même pas à avaler une seule bouché de mon plat. Je suis vraiment inquiète en ce qui concerne mes parents. Je balaye la cantine d’un oeil mais toujours pas de Liana. Alors je retourne dans ma chambre, met mon pyjama même si ce n’est pas encore le soir, m’allonge et m’endors. Je fais alors un rêve étrange :

     

    Je suis toute seule dans une pièce toute noire, la porte s’ouvre et quelqu’un vient me donner des coups. Je m’évanouie et quand je reprends connaissance une femme me regarde avec des yeux doux et nostalgique à la fois, elle m’embrasse sur le front et disparait. D’un coté cette femme m’est totalement inconnu mais d’un autre j’ai l’impression de l’avoir déjà vu.

     

    C’est à ce moment que je me réveille. Il fait déjà nuit et Liana n’est toujours pas là. Pourquoi ? Que fait-elle ? Je regarde par la fenêtre et là je vois Lorne. Encore là celui là ?! Mais qu’est ce qu’il fait dans notre Académie à une heure pareil ? Une fille s’approche de lui et il la prend dans ses bras. Après je ne peut pas raconter ce qu’il c’est passé car tout est devenu flou, j’avais les larmes au yeux. Mais pourquoi je pleure ? Quand j’ai regardé a nouveau par la fenêtre, Lorne n’était plus là. Alors j’ai pris une chaise, me suis assise contre la vitre glaciale et me suis rendormie.

     

    Le lendemain je me réveille et vois Liana. Elle me regarde et me sourit.

    - Bonjour ! me dit-elle.

    - Bonjour ! Au fait excuse moi pour hier…

    - Non c’est moi qui m’excuse ! Je me suis mal comportée envers toi. Désolée.

    - Ce n’est pas grave ! C’est déjà oublié. Sais-tu si Lorne a une copine ? 

    - Lorne ? Non je ne crois pas pourquoi ? me répondit-elle.

    - Non comme ça !

    - Tu ne serais pas amoureuse de lui par hasard ?

    - Bien sur que non ! Juste qu’hier je l’ai vu avec une fille dans ses bras alors je me demandais si cette fille pouvait être sa copine. répliquais-je.

    - Ha…

    - Il y a un problème ?

    - Non aucun…

     

    Elle a beau me dire le contraire, je vois bien que quelque chose ne va pas. Mais je préfère ne pas m’en mêler ni la contredire, je ne voudrais pas qu’on se dispute encore une fois. Alors je fais mine de rien et je vais prendre une douche. Je ressors toute propre, m’habille et rejoins Liana dans la chambre. Elle est en train de faire ses devoirs sur son bureau : on a chacune un bureau. En fait la chambre est divisée en deux. Quand on entre mon lit est à gauche et le sien à droite et la tête du lit est contre le mur. Il y a une table de nuit à coté, à gauche du lit une armoire et à droite mon bureau. Le côté de Liana est le même sauf que c’est inversé, en fait si on trace un trait à partir de la fenêtre qui se trouve au milieu de la chambre, on obtient une chambre symétrique ! A mon avis celui qui a disposé la chambre comme ça devait être professeur de mathématiques ou alors fan de symétrie. Bref, je m’assois contre la fenêtre et repense à la scène qui c’est déroulé sous mes yeux cette nuit… Je devrais peut être en parler à Liana, de cette femme je veux dire, celle qui hante mes pensées depuis mon cauchemar. Mais qui est-ce ? Bon je me lance :

     

    - Liana ? Puis je te demander quelque chose ?

    - Oui qu’y a t’il ? me répond t-elle la tête penchée sur ses exercices.

    - Cette nuit j’ai fait un drôle de rêve…

     

    Elle se retourne et me regarde surprise :

     

    - Quelle sorte de rêve ?

    - En fait je vois une femme, elle m’embrasse et puis disparaît.

    - Connais-tu cette femme ?

    - Hé bien je ne sais pas… Oui et non à la fois.

    - Tu as des photos de toi à ta naissance ?

    - Oui pourquoi ?

    - Pour savoir si cette femme y est présente. Si elle te connait tant que ça elle doit sûrement être présente à ce moment là.

    - Peut-être…

    - A mon avis tu devrais en parler à tes parents.

    - Hé bien justement c’est ce que j’ai essayé de faire mais ils n’étaient pas à la maison , la porte était ouverte et l’intérieur en bazar.

    - Tu crois qu’ils se sont fait enlevés ?

    - Je pense, après être entrée j’ai entendu un rire dehors, je suis sortie mais il n’y avait personne.

    - Il ne faut surtout pas en parler à la directrice ni appeler la police !

    - Mais pourquoi ?

    - Parce que je suis sur que la principale y est pour quelque chose ! Mais je vais faire une enquête, ce sera notre prochaine mission !

    - Ok, mais je n’ai fait aucune mission jusqu’à maintenant !

    - Et alors ? Tu vas apprendre. 

    - Si tu le dis.  

     

    Et elle m’explique tout ce qu’il faut faire pendant les missions. Il y a plusieurs sorte de missions et bla bla bla, je n’écoute plus et me perds dans mes pensées et là je revois encore une fois cette femme puis une voix m’appelle :

     

    - Allô la lune ici la terre ! Vous me recevez agent Alice ?

    - Hein ? Oui oui je suis là !

    - Bah non t’étais partie, tu ne m’écoutais plus !

    - Je sais, je viens de revoir cette femme. Mais qui est-ce à la fin ?

    - Je n’en sais rien mais…

     

    On entend un bruit sourd et un garçon brun avec des yeux verts, musclés et un tee-shirt à la main déboule dans notre chambre, c’est Mike ! Le garçon que j’ai bousculé à mon deuxième jour d’école. Il s’avance vers Liana et dit :

     

    - Nous avons un gros problème mademoiselle la présidente  !

    - Oui je t’écoute Mike, que ce passe t-il ?

    - Ho tu vois très bien de quoi je parle !

    - Pardon ? lui répond-elle étonnée.

    - Je t’arrête pour trahison envers l’Académie ! Ordre de la directrice. Suis moi bien gentiment si tu ne veux pas avoir de problèmes.

    - Bien… dit elle en baissant la tête. 

     

    Mike emmène Liana dehors et referme la porte. Pendant que moi je reste planté là, abasourdie de la scène qui s’est déroulée devant mes yeux. Pourquoi l’a t-il emmenée ? Je sors de la chambre traverse le long couloir qui mène aux escaliers et descends ceux ci. Le regard perdu dans le vide je bouscule quelqu’un. Décidément j’en veux à tout le monde ces temps ci ! Je relève la tête et une fille brune me regarde avec ses grands yeux verts :

     

    - Excuse moi. dis-je.

    - Ce n’est pas grave ! me répond-elle le sourire aux lèvres. J’étais dans la lune. Je m’appelle Anna et j’ai 15 ans, toi tu dois être la nouvelle ? 

    - Oui, je m’appelle Alice et j’ai aussi 15 ans !

    - Je sais !

    - Comment ça ?

    - Tu es dans ma classe !

    - Ha… excuse moi. Je ne m’en étais pas rendue compte. Je suis un peu fatiguée ces derniers temps.

    - C’est sûr ! Arriver dans un endroit qu’on ne connait pas ce n’est pas facile. Et puis j’ai appris que tu venais d’emménager pas loin.

    - Exact ! Alors toutes ces nouveautés me perturbent un peu.

    - Alors que tu venais juste d’avoir une nouvelle maison, tu dois déjà t’installer autre part. C’est dur !

    - Bah, ça va ! J’en suis pas à mon premier déménagement !

    - Tu aimes l'aventure ?

    - Ouais ! J’adore découvrir de nouvelles choses ! Je trouve ça cool !

    - Alors on est pareil ! 


    8 commentaires
  • La rentrée !

    Salut tout le monde ! Lundi c'était la rentrée pour certains mais pas pour d'autre... En tout cas c'était la mienne et je suis allée à l'école (même si j'aurais préférée tombé malade...). Je m'excuse pour le peu (très peu même) d'article que je met (ou pas d'ailleurs...) en ce moment et je vous promet de faire des efforts ! Gros bisous ! <3


    2 commentaires
  • Chapitre 2 : Quand les élèves s’en mêlent.

     

    Après les cours je suis rentrée chez moi faire ma valise. Sérieux à quoi ça sert ? On vient d’emménager dans une nouvelle maison et je dois déjà la quitter ! C’est pas trop bête ça ? Enfin bref ! J’emporte toutes les affaires que j’ai. J’en mettrai jusqu’à ce que ma valise craque ! Tee-shirts, jupes, shorts, robes… Parce que le weekend on a le droit de ne pas mettre l’uniforme ! Cool ! Une fois mes valises finis je descends, dis au revoir à mes parents et part pour l’Académie. Quand j’arrive Liana m’accueille à bras ouvert :

     

    - Je crois que tu ne te débarrasseras jamais de moi finalement ! 

    - Ha oui pourquoi ?  

    - Je dois te dire : tu partage ta chambre avec…

    - Avec ? dis-je inquiète

    - MOI ! Ca te fait plaisir ?

    - Oui au moins je te connais, un peu ! 

     

    J’ai à peine le temps de finir ma phrase que Liana m’entraine à l’intérieur du bâtiment qui m’a l’air du dortoir. C’est hyper spacieux comme endroit ! Et très chic je dois dire ! Moi j’adore tout ce qui est chic ou qui rappelle les châteaux de princesses ! Vous vous imaginez une ado de 15 ans qui aime les princesses ? Non hein ? Pourtant j’adore ça ! Enfin bref c’est magnifique ici ! 

    Nous arrivons dans notre chambre, elle aussi est très spacieuse ! Je m’installe. Liana me demande de vider ma valise et de tout ranger dans l’armoire. Je lui obéis et 10 minutes plus tard j’ai tout rangé. Je m’allonge sur mon lit pendant que ma compagne de chambre me parle du règlement sans que je l’écoute et je fini par m’endormir.

     

    Le lendemain je me réveille en sursaut. Et je vois Liana paniquer au téléphone :

     

    - Quoi ?! Mais c’est horrible ! Pourquoi ils ne respectent pas le règlement ? Oui Monsieur le conseiller j’arrive !

     

    Elle me regarde, me fait et grand sourire avant de me demander de rester ici et de ne surtout pas sortir. Un peu assommée par tout le bruit j’essaie de reprendre mes esprits et de comprendre la situation : Je me suis endormie hier soir à l’Académie, sur mon lit pendant que Liana me parlait du règlement et je me suis réveillée en sursaut à cause du bruit dans le couloir… Et c’est tous ce que je sais pour le moment… Vraiment ça ne fait pas beaucoup d’informations. Je m’habille en vitesse et ouvre la porte. Là je vois du sang par terre… Du sang ! Mais c’est quoi cette histoire ? 

    D’un coup j’aperçois Liana revenir en courant vers moi, elle entre et claque la porte, je fais quelque pas en arrière et elle me crie dessus :

     

    - T’es sourde ou quoi ?! Je t’avais pourtant dit de ne pas sortir non ?!

    - Si mais avec toute l’agitation qu’il y avait, je…

    - Quand je te demande de rester à l’intérieur j’aimerais bien que tu obéisses ! Comme tout le monde ! me coupe-t-elle. 

    - D’accord… dis-je les yeux fixés à terre.

    - Bon viens avec moi, ensemble on devrait pouvoir régler cette situation. Si tu es aussi forte que le prétend la directrice on va arriver à calmer l’ambiance !

    - Quoi ? Mais je ne sais même pas ce qu’il faut que je fasse ! lui répondis-je perdue.

    - Hein ? Mais tu ne sais pas pourquoi tu es ici ?

    - Hé bien non…

     

    A ce moment là elle écarquille ses yeux. Bah c’est vrai après tout je ne sais pas pourquoi je me suis retrouvée dans cette école bizarre ! Elle m’attrape par le bras et me conduit en bas d’un escalier recouvert de tapis somptueux mais tâché de sang. C’est à ce moment là que je vois quatre garçons d’à peu près de mon âge un sourire narquois aux lèvres. Celui qui a l’air de leur chef prend la parole :

     

    - Hé bien mes jolies vous venez nous affronter ou nous rendre notre compagnon ?

    - Le garçon que nous avions capturé a été relâché ! leur répond Liana. 

    - Ha ouais quand ça ? lui demande le chef de la bande.

    - Hier matin, avant la pose déjeuner ! 

    - Heu Lorne on devrait s’arracher avant d’avoir des problème tu crois pas ? lui souffle un de ses compagnons.

    - Ouais on y va les gars ! Salut mes poupées ! 

     

    Il nous adresse un clin d’oeil et disparait derrière la grande porte du dortoir.

    Je regarde Liana, elle a l’air super en colère ! Je m’approche d’elle et lui demande :

     

    - Qui étaient ces gens ?

    - Des élèves de l’Académie Moon and Stars, celle juste en face de la notre. Mais nos deux Académies sont séparées et les élèves sont ennemis depuis toujours. Alors il arrive qu’il y ai des conflits entre les élèves. Nos pouvoirs qu’ils soient de naissance ou autre, nous servent de défense contre les attaques ennemies et les missions.  

    - Pouvoirs ? Missions ? Ennemis ? Mais ça veut dire quoi tout ça ?

    - Tes parents ne t’en n’ont jamais parlé ? D’après la directrice ça fait des années que l’Académie Solare Flamme, la notre, essaie de te recruter ! 

    - Ha oui ? Je n’en savais pourtant rien… Donc si je suis ici c’est que j’ai des pouvoirs ?

    - Exactement ! Tu n’est pas la seule dans ton cas, il y a d’autres élèves qui, après un accident, ont eu la mémoire effacée. Evidemment je ne te parle pas d’accident de voiture ou je ne sais quoi, non je parle d’accidents magiques. Si tu ne te souviens pas de tes pouvoirs c’est que quelque chose a du t’arriver durant ton enfance voilà tout ! Bon remontons à la chambre, je dois faire mon rapport ! Tu viens ?

    - Heu oui j’arrive, pars devant je te rejoindrais plus tard !

    - D’accord à tout à l’heure !

     

    Et elle partie en direction de la chambre. Et moi je reste dans le hall, je regarde par terre : il y a du sang partout mais aucun corps. Ca veut dire qu’ils n’ont tués personne ! D’ailleurs les garçons de tout à l’heure prétendaient venir chercher quelqu’un mais Liana leur à répondus que la personne en question avait été relâchée… C’est mon véritable premier jour ici et je ne comprends pas ce qu’il se passe ! Je décide de remonter à ma chambre quand j’aperçois Yann descendre l’escalier de gauche, celui de droite conduit aux chambres des filles et celui de gauche des garçons, dès qu’il me voit il me sourit et court me rejoindre :

     

    - Salut ! Ça va ?

    - Oui merci et toi ?

    - Ça va ! T’as vu qui a fait ça ? demande t-il.

    - Oui, ils étaient quatre !

    - Quatre ? Tu en es sur ? répète t-il surprit.

    - Oui pourquoi ? 

    - Pour rien, laisse !

    - Mais pourquoi sont-ils venus ? lui demandais-je.

    - Lundi nous avons capturés un des leurs en mission et ils sont venus le récupérer !

    - Mais c’est quoi ces missions ?

    - Je t’expliquerai quand tu seras rang B !

    - Rang B ? C’est quoi ça ?

    - Liana ne te l’a pas expliqué ? 

    - Non ! Ou alors je me suis endormie avant qu’elle ne m’en parle !

    - Bon pas grave tu lui demanderas !

     

    Il se dirige vers la porte et sors. Quand à moi je remonte l’escalier jusqu’à ma chambre, quand j’entre je vois Liana en train de pleurer, je m’approche et lui demande :

     

    - Qu’est ce qu’il y a ?

    - Rien laisse…

    - Mais qu’est ce qu’il y a à la fin ?! J’en ai marre ! Personne ne veut rien me dire !

    - Parce que tu n’as aucun droit de savoir ! crie t-elle.

    - … Mais… pourquoi ?

    - Parce que c’est comme ça ! Va t-en maintenant tu me déranges !

     

    Après cette phrase je sens les larmes me monter au yeux , alors je sors.

    Je cours le plus que je peux, quand je m’aperçois que je suis déjà loin du dortoir je me laisse aller. J’entends un bruit et me retourne et là je vois Lorne, le garçon qui nous à attaqué tout à l’heure et il me dit :

     

    - Est-ce que ça va ?

    - Oui…

    - Pourquoi est ce que tu me regardes comme ça ?

    - Pou…Pour rien ! Salut !

     

    Et je pars en courant, mais cette fois ci vers l’école. Je m’arrête et m’assoit sur un banc et… Quelle idiote ! Il a dû me trouver bizarre mais en même temps il n’avait pas le même comportement que tout à l’heure. Là j'aperçois la directrice approcher : 

     

    - Mlle Alice ? Que fait vous là ?

    - Mme la directrice. Je voulais prendre un peu l’air.

    - Vous avez les  yeux tout rouges ! Etes vous sûr que cela va vraiment ?

    - Oui Mme, merci mais je dois  retourner dans ma chambre. Au revoir.

    - A bientôt Alice. me dit-elle avec un sourire plutôt étrange.

     

     

    Puis elle s’en va. Aujourd’hui j’ai l’impression de n’avoir eu aucun moment de tranquillité. Je vais peut-être en profiter avant de repartir. Je reste un bon moment assise là, j’aime bien me retrouver toute seule de temps en temps ! Mais bon il va falloir que je rentre.

     


    5 commentaires
  • Merciiiiiiiiiii !!! En une semaine 100 visiteurs ! Merci à tous !!! Je ne pensais pas que ça irait si vite ! Merci à tous ceux qui sont venus de nombreuses fois sur mon blog ! Groooooooos bisouxxxxxx <3 <3


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique